Musée des confluences

Comprendre l’origine des planètes lorsqu’on est astrophysicien bloqué sur Terre

Vue d’artiste de la planète Ross 128 b

Le mardi 20 mars | 19h

« L’objet de la conférence sera de montrer de façon ludique comment se passe la recherche en astrophysique. Je vais illustrer mon propos en prenant l’exemple de la recherche en formation planétaire qui est la mienne et dont je suis absolument passionnée. J’ai pu remarquer que le travail quotidien des chercheurs est assez abstrait pour le public. Il est difficile d’envisager pour un non spécialiste comment nous avons compris autant de choses en astrophysique alors que nous sommes loin de nos objets d’étude et que les échelles de temps impliquées ne sont pas à taille humaine.
La conférence va proposer une approche différente de ce que nous voyons habituellement en vulgarisation scientifique parce que je ne vais pas parler de combien nous avons tout compris et combien nous sommes géniaux mais plutôt de ce nous ne savons pas, et comment nous faisons pour avancer avec ce que nous avons.
Mon objectif est que le public ait envie d’en savoir plus, de faire des propositions de pistes de recherche pour résoudre les questions posées en formation planétaire. J’espère inspirer les plus jeunes attirés par ce métier et donner quelques clefs aux plus vieux pour exercer leur sens critique et faire la part des choses entre le sensationnel médiatique et ce qu’il se passe en réalité dans les bureaux des chercheurs. »

Avec
Esther Taillifet
, post-doctorante au Centre de Recherche en Astrophysique de Lyon

Vue d’artiste de la planète Ross 128 b ©ESO/M. Kornmesser