Musée des confluences

L’effet « Wouthuysen-Field », ou le fairepart de naissance des premières étoiles

naissance d'une étoile

Mardi 12 novembre  | 19h

Notre univers est plongé dans un bain de lumière, connu depuis 50 ans pour avoir un spectre lisse. En 2018, dans le grand ouest australien un curieux radiotélescope a mis en évidence un prélèvement sur ce bain dans le domaine des ondes de nos téléphones. Il serait dû à un phénomène assez simple, dit de « Wouthuysen-Field », qui aurait accompagné l’allumage des toutes premières étoiles : leur rayonnement a rendu le gaz d’hydrogène environnant absorbant pour les photons radio à 21cm, laissant une trace que l’on retrouve aujourd’hui, décalée dans le domaine métrique par l’expansion de l’espace.

Sur le cas concret de cette observation, François Sibille montrera comment les astronomes explorent le passé de l’univers, et comment elle est aussi prémonitoire d’une nouvelle radioastronomie qui prend son essor au 21ème siècle avec des équipements de grande ampleur, particulièrement dans l’hémisphère sud (SKA, HERA etc.).

Avec François Sibille, Directeur de recherche CNRS, à la retraite.
Académie des Sciences, Belles-lettres et arts de Lyon
Association SÉLÉNÉ

Conférence également disponible en live sur Facebook

©ESO/D. Baade