Musée des confluences

Grand Shajara

Grand Shajara
Electro-jazz et environnement

samedi 20 novembre | 20h 

Deux voix exceptionnelles, un électro-jazz envoûtant, un hymne aux arbres.
Un concert en écho à l'exposition La Terre en héritage, du Néolithique à nous

Poète, violoniste, vocaliste et compositeur Yann-Gaël Poncet parcourt les régions les plus lointaines, violon à la main. C’est la magie des rencontres qui jalonnent ses voyages qu’il nous donne à entendre dans ses spectacles nommés Transcontinentaux.

Ce troisième Transcontinental, intitulé Shajara — arbre en arabe — est un voyage entre deux régions du monde liées par l’histoire et la géographie, l’Europe et l’Afrique du Nord. La musique, portée par la voix profonde de Mounir Troudi rencontre celle, cristalline et perchée, du contre-ténor Yann-Gaël Poncet. Les improvisations virtuoses de ce dernier au violon et de ses musiciens nous ouvrent les portes d’un électro jazz accessible où se mêlent et s’entrechoquent les sons électro, les souffles du saxophone et du ney, les nappes et solos du guitariste.

La scénographie s’articule autour des incroyables images de Yann Arthus-Bertrand synchronisées à la musique et projetées sur un écran géant. Le spectacle est ponctué de textes courts, qui par leur poésie évoquent la symbiose essentielle et souvent oubliée entre l’humanité et le monde végétal.

Yann-Gaël Poncet : violon, voix, machines
Mounir Troudi : voix
Mohamed Ben Salha : ney
Jean-Paul Hervé : guitare/basse
Philippe Gilbert : saxophone, machines
Olivier Génin : batterie
Images de Yann Arthus-Bertrand

Découvrez aussi le salon de musique – un moment rare. Prendre le temps de rencontrer un musicien. Un échange sur des répertoires, des pays, des traditions, la création, des instruments... Une vie de musique dévoilée.

© Jérémie Cuvillier